(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

Rapport d’activité 2016 du GECT-HC : Croissance et consolidation

Croissance et consolidation sont les clés reflétées dans le rapport d’activité de l’Hôpital de Cerdagne pour 2016, concernant l’année précédente.

Pendant 2016, 2 077 personnes ont été hospitalisées à l’hôpital international des Pyrénées, chiffre qui représente 11,9% plus de sorties que l’année précédente. Des croissances similaires ont eu lieu dans le service des urgences ou 26 829 personnes ont été prises en charge (11,8% plus qu’en 2015) et dans le nombre d’examens d’imagerie médicale qui ont atteint les 30 896, c’est-à-dire 11,5% plus qu’en 2015.

L’augmentation la plus significative de 2016 par rapport à 2015 est le nombre d’accouchements, qui est passé de 162 à 188 (16% plus). Dans l’activité chirurgicale, 1 287 opérations, qui supposent un accroissement de 9%. Aux consultations externes un total de 38 700 visites ont été effectuées. Ce chiffre est le seul qui n’est pas augmenté par rapport à 2015. Malgré tout, l’activité aux consultations externes est évaluée très positivement par la direction de l’établissement, à cause d’un accroissement de presque deux points dans le pourcentage de patients français par rapport aux patients catalans.

La fréquentation de la patientèle française s’accroît

L’attraction des usagers du nord de la frontière continue d’être un des principaux objectifs stratégiques de l’Hôpital de Cerdagne. L’objectif était fixé pour l’obtention de 40% de patients français dans la cinquième année de fonctionnement de l’établissement et il est remarquable que dans le deuxième exercice à plein fonctionnement il a déjà été atteint 31,2% de fréquentation de public français dans les examens de radiologie et 30,9% dans les naissances. Le service qui suit avec un pourcentage plus haut d’usagers du nord est celui de l’hospitalisation (18,6% des sorties), suivi des urgences (17,3% des prises en charge).

Les chiffres du rapport d’activité 2016 reflètent l’activité d’un hôpital encore en processus de consolidation. La plupart des services ont été ouverts et à plein fonctionnement pendant 2015 mais il y a des activités qui n’ont pas été intégrées jusqu’à mi-2016, comme le service d’aide médicale urgente français, le SAMU 66, qui s’est installé à l’Hôpital de Cerdagne en mai.

De bonnes notes en satisfaction de l’usager

Le résumé de l’activité de l’Hôpital de Cerdagne met en évidence des aspects qualitatifs de la prise en charge telle que le reflète l’étude PLAENSA de satisfaction des patients, dans lequel l’établissement a atteint une ponctuation –sur une échelle de 1 à 10- de 8,6 dans le traitement de la grossesse, l’accouchement et le post-partum ; 8 en santé mentale ambulatoire et 7,6 points dans le service des urgences.

Entre les indicateurs évaluant la qualité de l’activité médicale, ceux liés à la sécurité du patient ressortent. Certains sont des valeurs qui peuvent être mesurés an par an comme la consommation de solution hydro alcoolique pour l’hygiène des mains (70% plus en 2016 qu’en 2015) et d’autres faits concrets, comme l’acquisition cette année d’une emballeuse de médicament solides, laquelle assure la qualité et la sécurité dans le processus de distribution de médicaments aux patients

RAPPORT ANNUEL 2016 >>