(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

Plus de 150 participants à la journée « Accidents de Montagne et de Neige »

L’Hôpital de Cerdagne a montré sa capacité de convocation à l’occasion d’une journée sur la traumatologie des accidents de montagne et de neige qui a réuni des professionnels de la santé, des systèmes de sauvetage et des pistes de ski de part et d’autre de la frontière.

Il n’y a rien de surprenant, si on compte que depuis l’ouverture 408 fractures d’extrémités supérieures y ont été traitées, liées dans la plupart aux accidents dans le milieu naturel. L’équipe de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie de l’établissement cumule une activité et une expérience assez supérieure à la moyenne des établissements de sa catégorie et il peut, selon les affirmations du chef du service de COT, le Dr. Manel MAS, aborder des opérations complexes avec son propre personnel spécialisé de garde.

La Dr. ANGULO et les Drs. GASSIÓ, ZAPATA et MAS ont expliqué comment leur équipe prend en charge des accidentés de tout type ; des lésions de coude habituelles du snowboard aux cas moins fréquents, comme les chutes lors de la pratique de l’escalade ou de l’équitation, voire, des lésions des doigts provoquées par le soutien des bâtons lors des chutes de ski ou de nordic walking, lesquelles sont très fréquemment diagnostiquées comme peu importantes ou elles passent inaperçues ou elles sont mal traitées.

La Docteur ARNELLA et le Docteur SOTERAS ont fait des exposés très pratiques fondés sur une autre spécialité de la maison : la prise en charge extrahospitalière et en situation d’urgence. Concrètement, les règles des premiers secours (protéger, évaluer, prendre en charge) et le traitement des cas graves tels que les traumatismes crâniens ainsi que l’approche correct des cas d’hypothermie accidentelle ont été traités.

Une autre des particularités de l’Hôpital de Cerdagne dans le traitement de lésions liées à la neige et à la montagne est l’intégration de l’équipe de kinésithérapeutes dès la toute première minute de l’hospitalisation de l’accidenté. Ainsi, selon a expliqué Mme Raquel GARCÍA, de l’équipe de kinésithérapeutes, la connaissance du traitement et de l’évolution de chaque patient facilite la rééducation précoce qui commence à l’hôpital même et elle augmente les possibilités de récupération du patient.

Le Docteur KNORR spécialiste de l’Hôpital de Sant Joan de Déu de Barcelone a commenté que les facteurs de risque concernant les enfants et la neige sont, essentiellement, le niveau technique, le réglage du matériel, la qualité de la neige, la vitesse, les sauts et les collisions. Chez les enfants, le ski expose à des lésions des membres inférieurs, surtout, du genou, et le snowboard à des lésions des membres supérieurs, surtout, du radius.

Le docteur DOMÈNECH qui travaille également à Sant Joan de Déu a fait un exposé relatif aux lésions de colonne, à la fin, il a fait des recommandations. La principale est l’usage de casque, ce qui diminue entre 22% et 60% les lésions graves et peut éviter jusqu’à 11 morts par an. D’autres conseils: apprendre la technique et ne pas sortir des zones marquées, s’échauffer, bien s’équiper et terminer la journée avant de se sentir fatigué.

Le docteur Francesc Bonet, directeur général de l’Hôpital de Cerdagne, a clos la journée avec une exposition sur un champ duquel il est un véritable spécialiste : le transport héliporté de personnes accidentées. Il a défendu l’héliportage face au transport par ambulance pour sa rapidité et parce qu’il est plus « doux », en évitant les vibrations, les accélérations et les freinages ou les virages brutaux, manœuvres toutes pouvant aggraver l’état des patients. Par le biais de cartes, il a montré la proximité et la facilité des transferts depuis les principales pistes de ski de la zone à l’Hôpital de Cerdagne, lequel dispose d’un héliport de première catégorie qui est parvenu à abriter deux hélicoptères en même temps.