(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

Mme Thibaut-Jobe nouvelle Directrice Générale Adjointe

Mme Carole THIBAUT-JOBE succède à M. Francis DECOUCUT à la Direction Générale Adjointe de l’Hôpital de Cerdagne à compter de ce mois de janvier.

Mme THIBAUT-JOBE est spécialiste en gestion des établissements sanitaires –master par la grande école de commerce ESSEC à Paris- et elle a travaillé dans des établissements de santé et médico sociaux de grande envergure. Entre 2007 et 2015 elle a été Directrice Générale d’établissements sanitaires et médico sociaux d’un grand groupe français privé gérant des établissements de santé. Dans ses missions, elle a participé à la mise en œuvre des projets internationaux. En 2015 elle est missionnée en Cerdagne pour diriger le Groupement de Coopération Sanitaire-Pôle Sanitaire Cerdan, qui est un des partenaires stratégiques de l’Hôpital de Cerdagne dans le cadre du projet de santé transfrontalier.

“Je suis venue sur le territoire de la Cerdagne pour diriger le GSC-Pôle Sanitaire Cerdan ; le fait que ce soit un projet transfrontalier a provoqué un très vif intérêt. Quand on m’a proposé de venir travailler pour l’hôpital, pour moi c’était une évidence. Le projet transfrontalier c’est quelque chose d’unique et qu’il faut y réussir. » répond Mme THIBAUT-JOBE, à la question de quelle a été sa motivation pour venir en Cerdagne.

« J’ai travaillé dans beaucoup d’établissements de santé, dans le secteur privé et dans le non-lucratif –explique la nouvelle Directrice Générale Adjointe-, aujourd’hui, ajouter une pierre de plus pour mettre en œuvre ce projet sanitaire transfrontalier et pour qu’il aboutisse, est quelque chose qui m’anime. C’est pour ça que je suis là ; pour réussir ce projet »

Sur son rôle à la direction de l’Hôpital de Cerdagne, la vision de Mme THIBAUT-JOBE est qu’« on va travailler étroitement avec le Directeur Général, le Docteur BONET. Lui, il est médecin et, moi, j’ai plus un profil de gestion et de management des établissements de santé. Donc, on va se répartir les rôles ; mais je crois  que la complémentarité sera un atout pour le GECT. L’organisation et les projets médicaux ça va être, principalement, le Dr. BONET, et, moi, je vais m’occuper de tout ce qui est l’autre versant. Même si c’est intimement intriquée et on va travailler main à la main, nous allons assurer ensemble le management de cet établissement »