(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

L’Hôpital de Cerdagne continue d’accroître son activité et la fréquentation des usagers français

Les données du premier semestre à l’Hôpital de Cerdagne confirment les tendances observées à la fin de décembre, lorsque le transfrontalier était en fonctionnement depuis un peu plus de trois mois. Tous les services ont subi un surcroît d’activité par rapport aux trois premiers mois et le nombre d’hospitalisés français est toujours d’environ 20%. Cette donnée est considérée un excellent résultat, vu que l’objectif à 5 ans est que 40% des usagers soient de la Cerdagne Nord.

Pour le service des urgences ont passé plus de 10 695 personnes. Celle-ci est toujours l’unité qui génère plus d’hospitalisations, avec un total cumulé de 78,8% des 930 hospitalisations enregistrées. Les mois de haute saison de ski (de décembre à février), ont été les mois de plus d’activité aux urgences. Il est significatif que presque 1% de toutes les visites aux urgences étaient de patients provenant d’un total de 23 pays différents, en dehors des catalans et des français.

Sur un total de 496 opérations, 42,5% correspondent aux trois premiers mois d’activité et entre janvier et mars ont été réalisées 57,5%. La plupart des opérations (56%) sont des chirurgies sans hospitalisation (29,4% du total correspondent à Chirurgie Mineure et 26,6% à Chirurgie Majeure Ambulatoire). Les 218 chirurgies restantes, 43,9% du total, ont été des interventions avec hospitalisation.

En six mois, le total de premières visites et de visites de suivi aux consultations externes ont été de 19 644. Dans ce service se sont confirmés aussi autant la tendance à un accroissement global de l’activité pendant le deuxième trimestre par rapport au premier (47% pour octobre-décembre contre 53% pour janvier-mars), qu’un accroissement, dans ce cas, d’un pourcentage des usagers français.

L’imagerie médicale a réalisé 11 888 examens. À cause, à nouveau, du phénomène du tourisme d’hiver, il faut souligner que 1% des examens ont été effectués à des patients de jusqu’à 17 pays tiers.

L’activité du laboratoire confirme également un accroissement entre le premier et le deuxième trimestre. D’un total de 11 440 analyses, 47% correspondaient aux trois premiers mois et le 53% restant à la période janvier-mars.