(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

Le premier calculateur pédiatrique « transfrontalier » a été présenté

Il a été créé par le Dr. Ferran BARRANCO, avec la collaboration de professionnels du pôle femme-enfant de l’Hôpital de Cerdagne. Il s’agit du premier outil conçu pour les médecins de famille ou des urgences, non spécialisés en pédiatrie, de part et d’autre de la frontière.

Le calculateur tient compte des versions en catalan, en espagnol et en français, aussi bien des noms des principes actifs que du vocabulaire sur la posologie et d’autres indications. De cette sorte, à la fonction principale de l’outil, qui est celle d’éviter des erreurs de médication, vient s’ajouter une aide précieuse pour les professionnels, afin d’assurer la compréhension des instructions pour la part des patients.

L’outil a deux fonctions ; la première est celle du support à la prescription d’une quinzaine des maladies les plus communes pouvant affecter la population d’entre zéro et dix-huit ans, c’est-à-dire, la médication conseillée par les pédiatres pour des pathologies telles que l’otite, les angines, etc. L’autre fonction est celle de convertir les posologies de millilitres en milligrammes et vice-versa et, en combinaison avec le poids du patient, obtenir la dose exacte et la posologie pour les 20 principes actifs correspondant à 90% des traitements pédiatriques.

Le Dr. BARRANCO, créateur de cet calculateur/traducteur a pu compter avec la collaboration d’un groupe de spécialistes qui ont, pendant des mois, testé la version beta de l’outil. Les moindres détails ont été pris en compte, par exemple, le fait que des médicaments similaires dans les deux pays peuvent ne pas avoir la même concentration de principe actif, surtout dans les présentations sous forme de sirop, qui sont les plus fréquentes pour les enfants. Une tâche de recherche et de traduction tout aussi importante a été celle d’intégrer les mots habituellement utilisés pour indiquer aux patients comment administrer le médicament. « Pour les aérosols, par exemple, ici nous les appelons pufs, et en français ils sont appelés bouffées, explique le Dr. Barranco. Avec cet outil, nous nous assurons qu’aussi bien la dose que les instructions sont exactes et compréhensibles.

« Un calculateur pédiatrique doit toujours être en version Beta », explique le Dr. Ferran BARRANCO, « et il ne peut jamais remplacer les connaissances et le bon sens des médecins ; mais ceci aide à éviter des erreurs de médication. Aux États-Unis il a été calculé que, chaque année, une personne sur 300 subit des lésions dues à des erreurs de médication et que 400 décèdent à cause de celles-ci. Il a été aussi établi que la première cause des erreurs dans la prescription de médicaments est celle du calcul du dosage.

Le calculateur fut présenté lors de la séance d’avril de la filière Cerdagne-Capcir de l’Acadèmica de Ciències Mèdiques. De même que la filière, qui est ouverte aux professionnels français, le calculateur sera disponible pour les médecins de famille et les médecins des urgences français tout comme elle le sera pour les catalans.