(FR) 04 88 62 77 77(CAT) 972 65 77 77

Le CSIC confie le projet médical de sa base en Antarctique à l’Hôpital de Cerdagne

Deux médecins de l’Hôpital de Cerdagne prendront des relais lors de la nouvelle saison d’activité dans la base Juan Carlos I, qui débute le 19/12. Le Conseil Supérieur de Recherche Scientifique espagnol (CSIC) a fait recours à l’expertise de l’Hôpital de Cerdagne en médecine d’urgence en milieu naturel et en ambiance exceptionnelle, afin d’homogénéiser les critères en l’activité médicale de la base (protocoles, matériaux, médicaments, etc.) et pour donner continuité au relais de professionnels.

À part d’assurer les soins médicaux pour les scientifiques de la base, les médecins de l’Hôpital de Cerdagne vont réaliser son propre programme de recherche sur trois domaines : les pathologies environnementales, la conservation et la dispensation de médicaments dans des conditions de froid extrême et les aspects psychologiques du travail en isolation et dans un milieu hostile.

La base Juan Carlos I appartient au Ministère des sciences espagnol et elle est gérée par l’Unité de Technologie Marine du CSIC. Cette installation, opérationnelle depuis 1988, réalise des projets scientifiques liés aux ressources naturelles. La base se trouve dans la péninsule Hurd, sur l’île Livingston, elle a une capacité pour 50 personnes, et elle n’est occupée que pendant l’été austral, (novembre à mars).

Dans la baie où se trouve ce centre de recherche, les conditions climatiques sont relativement modérées, avec une température annuelle moyenne de -1,2º et des températures maximales de 2,2º en été. L’hôpital le plus proche se trouve à 990 km.